ASSURANCE

L’assureur de l’automobiliste doit intervenir en cas de sinistre

ongeval carwash Denderleeuw

Il y a quelques semaines, un accident s’est produit au Carwash Bequé à Welle (Denderleeuw). Mais quelle est la meilleure façon de s’assurer pour les exploitants de carwash ? Nous avons contacté la compagnie d’assurance AG Insurance.

Les faits sont désormais connus de tous : une dame âgée a accidentellement accéléré dans la station de lavage, a percuté un séchoir et a causé des dégâts d’une valeur probable de 100 000 euros. Une question d’assurance, donc. Suite à l’incident survenu à Denderleeuw, nous avons contacté plusieurs compagnies d’assurance afin de savoir comment de tels sinistres devraient être traités à l’avenir.
Le conducteur de la voiture impliqué
Selon Ag Insurance, il s’agit d’un cas assez clair où, a priori, il n’y a pas de lacune dans l’assurance ou la couverture pour le demandeur, c’est-à-dire l’exploitant de la station de lavage. « L’assureur de l’automobiliste impliqué doit intervenir dans ce cas », déclare Lars Vervoort d’AG Insurance. « En premier lieu, c’est donc l’assurance de l’automobiliste qui doit intervenir, étant donné que c’est lui qui a causé le dommage. Le déroulement exact de cette procédure dépend toutefois d’un certain nombre d’éléments.  »
Police incendie
Selon AG Insurance, si l’exploitant de la station de lavage est assuré séparément par une police incendie – ce qui n’est pas obligatoire -, c’est cet assureur qui interviendra dans un premier temps et qui se retournera ensuite contre l’assureur de la voiture. « En l’absence d’une telle police incendie, c’est l’assureur du véhicule qui interviendra en premier lieu », explique Mme Vervoort. « En effet, il est clair que le dommage n’a été causé que par la voiture. Il n’est pas question d’un mauvais fonctionnement de la station de lavage. C’est pourquoi, en premier lieu, la BA Auto de la voiture devra indemniser tous les dommages, y compris l’interruption de l’activité de la station de lavage.  »
Recouvrement
Et si le carwash a souscrit une police incendie, celle-ci pourrait couvrir les dommages subis par le carwash, mais dans ce cas, l’assureur incendie récupérera les dommages auprès de l’assureur BA Auto, après avoir d’abord indemnisé le client », explique Mme Vervoort. « Les deux options aboutissent donc au même résultat pour l’exploitant du car-wash.  »
Délai de paiement
Selon AG Insurance, il peut toutefois y avoir une différence dans la rapidité du paiement. « Par le biais de sa propre police incendie, le paiement serait vraisemblablement plus rapide, car il n’y a pas de problème de responsabilité », explique Mme Vervoort. « Toutefois, dans ce cas, la différence de délai de paiement devrait être limitée, voire totalement identique, car il ne semble pas y avoir de discussion sur la responsabilité de la voiture. Il n’y a donc pas lieu de perdre du temps à évaluer s’il y a des dommages couverts.  »

txt:Nag1

Thèmes:

Auteur: Matthias Vanheerentals

Source: Service Station Magazine