Skip to content Skip to navigation

diesel

Nouvelle hausse de véhicules neuves immatriculés

Selon des chiffres du Service Public Fédéral Mobilité & Transports et de FEBIAC (la Fédération Belge de l'Automobile et du

La nouvelle solution de Bosch pour résoudre le problème des NOx

Bosch

« Le diesel a de l’avenir. Nous voulons aujourd’hui mettre un terme une fois pour toutes au débat sur la fin du diesel. » C’est en ces termes que Volkmar Denner, le Président du Directoire de Bosch, a annoncé une avancée décisive dans la technologie diesel lors de la présentation des résultats du Groupe. Les nouveaux développements par Bosch peuvent aider les constructeurs à réduire les émissions d’oxydes d’azote (NOx) des véhicules au point de respecter d’ores et déjà les futurs seuils règlementaires.

Maes mise sur le diesel écologique

Brandstoffen Maes

Le spécialiste des carburants MAES suit de très près le développement des nouvelles formes d’énergie pour le parc de véhicules et s’y adapte dès que la technologie est au point. Parmi sa gamme de produits, l’entreprise propose donc aujourd’hui aussi du diesel HVO (ou MAES CleanDiesel). Pour cela, Maes a collaboré avec Neste, le plus grand producteur de diesel renouvelable, raffiné à partir de déchets issus de l’agriculture et l’élevage.

Toyota met un terme à la vente de voitures diesel en Europe

Toyota Camry

Avant la fin de cette année, le constructeur automobile japonais cessera de proposer des véhicules particuliers roulant au diesel sur le marché européen. Toyota justifie cette décision en rappelant que la demande de véhicules diesel est en train de chuter. Toyota Belgique confirme la suppression progressive de l’offre de véhicules particuliers roulant au diesel, mais indique que cette décision n’aura pas un grand impact sur l’entreprise. « Plus de la moitié des véhicules particuliers Toyota vendus en Belgique sont des voitures hybrides, et les véhicules essence représentent environ 40 %.

La popularité des véhicules diesel diminue en Allemagne

Un sondage réalisé par AutoScout24 auprès de 1024 propriétaires de voitures en Allemagne a révélé que presque 50 % des personnes interrogées préfèrent une voiture à essence. Un quart des personnes interrogées préfèrent un véhicule à propulsion hybride ou une voiture électrique. Quant aux voitures diesel, elles n’ont réussi à convaincre que 1 personne interrogée sur 7. D’après le sondage, plusieurs raisons expliqueraient la chute de popularité des voitures diesel.

La France entend interdire les ventes de voitures essence et diesel d’ici 2040

tanken

En 2040, on ne pourra plus vendre aucune voiture essence ou diesel en France. C’est en tout cas le projet de Nicolas Hulot, récemment devenu ministre français de la Transition écologique et solidaire. Celui-ci a récemment présenté un vaste « plan climat », qui décrit la manière dont nos voisins du sud entendent mettre en œuvre l’accord de Paris sur le climat. Toute personne qui possède une voiture diesel datant d’avant 1997 ou une voiture essence datant d’avant 2001 devra notamment bénéficier d’une prime qui lui permettra d’acheter un véhicule moins polluant.

Le diesel n’est plus le roi des carburants

Le diesel n’est plus le roi des carburants

Des chiffres publiés par la Febiac révèlent que 254.899 voitures ont été vendues durant les cinq premiers mois de 2017. Plus de la moitié d’entre elles étaient des voitures à essence, ce qui signifie concrètement que, pour la première fois, on a vendu plus de voitures essence que de voitures diesel. Cela est d’autant plus surprenant qu’il y a à peine cinq ans, les voitures diesel régnaient encore en maîtresses sur le marché belge de l’automobile.

L’E10 repousse les clients néerlandais hors des stations-services belges

E10

Depuis l’arrivée du nouveau carburant E10, qui remplace la Super95 dans les stations-services belges, le nombre de Néerlandais qui viennent faire le plein en Belgique a chuté de manière spectaculaire. Aux Pays-Bas, il est en effet toujours possible de faire le plein d’Euro95 (l’équivalent de la Super95 belge) et les Néerlandais ont tendance à se méfier de l’E10. L’E10 contient en effet plus d’éthanol, et certains types de véhicules (souvent les plus anciens) n’y sont pas compatibles et peuvent même être endommagés par cette substance.

L’année passée, les ventes d’essence et de diesel ont atteint des chiffres record

diesel

Les journaux De Tijd et L’Echo nous ont révélé que, l’année passée, des sommets record ont été atteints au niveau des ventes d’essence et de diesel dans notre pays. Pour l’essence, ce sont 8 % de plus qui ont été vendus – 1 % pour le diesel. Dans les stations-services belges, on a donc vendu un total de 10,52 milliards de litres, soit 2 % de plus que l’année précédente. Le record précédent date de 2008, année durant laquelle pas moins de 10,49 milliards de litres d’essence et de diesel avaient été vendus.

Reprise des ventes de diesel et d’essence en Belgique

Reprise des ventes de diesel et d’essence en Belgique

Le rapport annuel de la Fédération Pétrolière Belge (FPB) nous révèle qu’en 2015, pour la première fois en 4 ans, plus de 10 milliards de litres d’essence et de diesel ont à nouveau été vendus. En Belgique, on a en effet utilisé plus de 1,8 milliard de litres d’essence et plus de 8,3 milliards de litres de diesel. La consommation globale a donc été environ 3 % plus élevée qu’en 2014.

Pages